La nostalgie d'âme



La sensation de déracinement que peut ressentir une personne, n'est pas toujours justifiée par les circonstances extérieures.


Ceux qui cheminent sur une voie spirituelle éprouvent souvent cet état, cette sensation de déchirement par rapport à un avant, difficilement descriptible, comme un passé derrière les voiles de la conscience.


Ce trouble de l'âme (appelé parfois la nuit noire de l'âme), car c'est de cela qu'il s'agit, nous plonge dans une insondable nostalgie, nous décroche brutalement du présent. C'est une période sans saveur qui s'installe, une désillusion permanente pour les choses de la vie, les contacts ; le quotidien devient un non-sens et notre Etre profond ne trouve plus l'équilibre (déjà précaire en soi) entre sa nature éthérée et son incarnation actuelle.


Notre cheminement dans la matière est un choix. C'est un état particulier, dense, riche en expériences, mais ô combien compliqué à vivre pour nos natures subtiles qui vibrent beaucoup plus rapidement. Imaginez-vous enfiler un vêtement trop petit, pour une période de presque un siècle ! Comme c'est inconfortable, douloureux à la longue.


Pourquoi cette décision finalement, si c'est pour vivre cette coupure avec Soi, ce regret d'un ailleurs qui pourtant nous échappe lorsqu'on tente de s'y raccrocher ? Souffrir, se languir, errer... et finalement se couper du "Ici et Maintenant"...



Les facteurs suivant sont à prendre en compte :


- la naissance, qui est traumatisante pour l'âme. Déjà terrible, d'un point de vue physiologique et psychique, c'est l'étape finale de la transition dans la matière. Nous passons de la "légèreté" de l'Esprit à un cocon feutré et douillet… pour en sortir, brutalement, et nous retrouver confrontés à la froideur primaire de la densité.


- l'amnésie de l'esprit : conséquence du choc de la naissance, ce qui a pu se passer avant la naissance est occulté.


- le psychisme humain verrouille d'autant plus la mémoire de l'âme, car il ne peut appréhender les notions d'infini, de vies multiples ; bref, tout ce qui ne rentre pas dans le cadre étroit du mental.



La grande difficulté réside dans le fait d'être en paix avec notre décision "avant incarnation". Cela est rendu compliqué du fait de la perte d'une grande partie de notre lucidité, à cause des nouveaux éléments extérieurs qui viennent s'ajouter à l'expérience : les bagages transgénérationnels parentaux, l'environnement social, l'éducation, la religion, etc…




Il est primordial d'arriver à changer peu à peu son point de vue, prendre le recul nécessaire afin de repositionner "la vie matérielle" dans son contexte global. Le piège étant justement de repousser celle-ci, de la subir. C'est pourquoi il faut s'ouvrir à notre multi-dimensionnalité, et ne plus considérer les épreuves de la vie comme des faits éparses et dénués de sens.



C'est le défi de l'incarnation, et dans tous les cas de figure, le but est de progresser, d'évoluer. D'une certaine façon, c'est comme un jeu vidéo où il faut passer des niveaux en résolvant des épreuves : il faut s'y reprendre à plusieurs fois, tenter de nouvelles approches, et faire parfois des pauses…


N'oubliez jamais que cette existence nous permet d'expérimenter la matière, car celle-ci nous offre un angle d'approche particulier et une interaction enrichissante. C'est pourquoi il est primordial de descendre correctement en elle, et donc de ne pas privilégier uniquement les connexions "supérieures" : je m'adresse ici particulièrement aux personnes "spirituelles" qui ont trop souvent tendance à négliger leurs corps. Celui-ci est un précieux véhicule… il faut par conséquent le nourrir correctement, l'entretenir et le conduire en conscience afin qu'il nous mène à rencontrer nos expériences de vie.


En acceptant ce postulat, il est évident que la méditation, le yoga, le contact régulier avec la Nature, ou encore l'exercice de pleine conscience sont également des voies à privilégier pour s'harmoniser avec la densité. L'alignement d'âme permet aussi de pacifier l'improbable équation Esprit / Corps, en accordant "l'instrument".



Yann Kunter


Soins énergétiques

Thérapie par les sons (bols de cristal, diapasons), harmonisation

Dégagement des nuisances et pollutions psychiques sur lieux et personnes


www.migration-des-ames.com


This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now